Archive

Monthly Archives: décembre 2017
2

Trêve des confiseurs… mais pas grève et « c’est pas grave » !

27 décembre … Outch !!!

Je commence à peine à me remettre des excès pourtant contrôlés de mes 2 repas un peu … chargés. Et vous ?

J’avais pourtant prévu d’être sage, j’avais pourtant imaginé m’en sortir à bon compte. C’était compté justement sans le sucre !

Si j’en avait douté, j’aurais eu la confirmation qu’il s’agit bien d’une drogue – et quelle drogue ! De celles dont on se débarrasse mais dont le corps garde la mémoire très vive. J’ai flanché, je l’avoue, j’ai craqué, un peu trop sur les desserts, comme si j’avais pu lutter contre ce que j’avais moi-même préparé.

Aucune culpabilité, qu’on se rassure. Mais un très net malaise d’une part physique, puis psychologique ensuite quand je me suis aperçue que j’avais tendance à ne pas être vraiment patiente, pas vraiment zen, pas vraiment présente, pas vraiment … moi-même.

Ma pauvre rate en a pris un coup. Indubitablement, vu la manière dont j’ai ruminé pendant 2 jours. Et puis cette humidité ne m’a pas aidée. Réagis Solange … bouge !

Mon foie … pauvre foie, continue à soupirer de colère froide et j’ai l’impression que ma vésicule est à l’envers… je ne parle pas de l’impression de parchemin flétri sur tout le visage et de la vague léthargie qui m’envahi dès que j’imagine passer à l’action …

Ça ne vous dis rien ?

Peut-être alors avez vous été très raisonnable … ou bien êtes-vous simplement habitués à cet état (qui m’indispose moi).

Dans tous les cas, pour déjeuner ce midi, j’ai choisi un retour à ma norme, avec des pancakes aux orties (plein d’anti oxydants), un velouté de potiron et un jus de légumes.

En voici les simples recettes en attendant de démarrer l’année sur les chapeaux de roues. 

Pancakes Orties pour 2                                                                                                 100 g de flocons d’avoine sans gluten                                                                                   2 oeufs entiers                                                                                                                      30 g de graines de lin                                                                                                            2 poignées d’orties (je les ai récoltées cet été et mises à sécher, mais vous pouvez les utiliser frais… il ne fait pas froid partout 🙂 et il m’en reste énormément dans le jardin en ce moment)

150 ml de lait de riz                                                                                                              1C à soupe d’huile d’orties                                                                                                     1 pincée de sel

Mixez le tout dans un blender et préparez vos pancakes dans une petite poile graissée (Huile de coco !)

Velouté (du jardin) de potiron au safran du Gâtinais

500 g de potiron cuit à la vapeur (riche en bêta carotène, et excellent pour la régularisation de la pression artérielle)                                                                                                     20 cl de crème de soja                                                                                                      100 ml de lait végétal                                                                                                          1 C à soupe de mizo (selon la médecine traditionnelle chinoise, le miso aide à renforcer les fonctions de l’estomac et permet de stimuler l’appétit. Il peut être utilisé pour prévenir certaines intoxications alimentaires.)                                                                                        1 gousse d’ail (également riche en potassium il aide la régulation de l’équilibre acido-basique de l’organisme via un contrôle du taux de fluides et du pH intra-cellulaire).

Mixez le potiron avec le lait et la gousse d’ail préalablement écrasée.

Dans une casserole, faites réchauffer le mélange et ajoutez la crème et le sel. Vous n’ajouterez le miso que pour la dernière minute sur feu doux pour lui conserver ces vertus.

Servez et ajoutez seulement à ce moment 3 brins de safran que vous prendrez le temps de « tourner » dans le velouté avant de déguster.

Jus de légumes pour 2

4 branches de céleri (qui aide également à rétablir l’équilibre acido basic de l’organisme)      2 petits panais (plein de vitamines, potassium, minéraux et d’anti oxydants)                          4 carottes                                                                                                                              1 gros pouce de gingembre (la consommation d’ail + gingembre crée une synergie entre leur différents composés d’anti oxydants individuels – le gingembre est de plus anti inflammatoire)                                                                                                                         1 belle racine de curcuma (Ma racine reine incontournable et délicieuse en jus – article complet en janvier … )                                                                                                           1 verre d’eau à faible teneur en résidus secs

Lavez soigneusement vos légumes et débitez les en fonction de la puissance de votre extracteur; Le mien est tout rikiki et poussif (mais j’ai comme projet d’en changer pour un compétiteur !) il me faut donc demander l’aide d’un tiers pour arriver à préparer mon jus (c’est en fait un bon moyen de partager ce moment-là aussi !)

Laissez l’extracteur faire son travail et rincez-le avec l’eau pour « allonger » un peu votre jus.

Repas copieux, simple, digeste, réparateur et revigorant !

Si cet article vous a plut, je vous remercie de laisser un commentaire même très court en plus de votre « like ».

A très bientôt

Produits allégés …

PRODUITS ALLÉGÉS – PAS DE LANGUE DE BOIS.

Allégé ??? Qu’est ce que cela signifie ?                                                                             Ces produits ont été allégés en sucre, graisse ou en calories, ils en contiennent toujours, et il est important de distinguer un produit « allégé », d’un produit « sans » ou encore « à faible teneur en … »

Pourquoi nous les vend-on ?                                                                               Certainement pas pour notre santé. Soyons bien clair, aucune étude scientifique n’a prouvé que les produits allégés permettent de maigrir ou d’améliorer la condition physique de celui qui les consomme. Le meilleurs moyen de ne pas être en surpoids… est de ne pas se laisser aller à en prendre. Si c’est déjà fait … il est nécessaire de changer de régime alimentaire – non pas de suivre un régime amincissant – il faut changer de mode de vie.

Consommer mieux, avoir une alimentation équilibrée en rapport avec ses besoins quotidiens et d’y associer une activité physique régulière.                                              Aucun industriel de l’agro alimentaire n’a intérêt à tenir ce discours car ces produits en règle générale bien plus chers que les produits courants, donnent la bonne conscience d’une « consommation contrôlée » l’étiquette « light » autorisant à en consommer d’avantage, ils sont de véritables pièges et n’offrent en outre aucun intérêt gustatif.

En quoi ces produits sont-ils allégés ?                                                                                       En GRAISSES de 2 types :                                                                                                1° Saturées : viande rouge, œufs, produits laitiers                                                                2° Insaturées : origine végétale                                                                                            En SUCRES de 3 types :                                                                                                   Le GLUCOSE : Une seule molécule, que l’on trouve dans le pain, les biscuits, certaines boissons de l’effort, cause de résistance à l’insuline … prise de poids.                               Le FRUCTOSE : Qui a un pouvoir sucrant élevé, et qu’on trouve dans les boissons, les glaces, biscuits et confitures. Cause de résistance à l’insuline, prise de poids, syndrôme métabolique, diabète de type 2, maladies cardiovasculaire.                                               Le SACCHAROSE : Sucre de table ,1 molécule de glucose, 1 molécule de fructose –  on le trouve dans les desserts, les confiseries. Cause de résistance à l’insuline, prise de poids En CALORIES : Les bonnes calories sont celles qu’on trouve dans une alimentation variée riche en fibres, en protéines maigres, en huiles saines. Les mauvaises calories sont fournies par les produits raffinés qui n’apportent quasiment aucunes vitamines, minéraux et proteïnes, et dont la consommation est accompagnée d’un pic glycémique important sans pour autant donner une impression de satiété durable.

Faut-il en consommer ?

Non ! Ces produits sont à proscrire sans autre forme de procès.                                      Trop souvent allégés en sucre pour être plus gras, ou allégés en graisse mais plus sucrés, ils n’ont d’autre intérêt que celui de créer des besoins et détourner notre attention des réels enjeux de l’apprentissage d’une autre façon de consommer.                                    Pour notre santé il faut leur préférer des produits complets – bio et moins onéreux dans tous les cas, ils procurent justement cette satiété et ne font pas grossir puisque naturellement riches en fibres.

Quelques soient les objectifs d’un changement d’alimentation (perte de poids, stabilisation, prise de masse, amélioration générale de la condition physique), les CALORIES sont NÉCESSAIRES au bon fonctionnement de l’organisme.                       Refuser de donner à son corps de quoi fonctionner normalement c’est fatalement s’exposer à une rébellion … (stagnation dans les objectifs, fatigue, carence, Yoyo…)

Apprendre à manger autrement, c’est apprendre à construire son physique et le préserver.