Archive

Monthly Archives: janvier 2019

Gâteau courge/avocat/noix IG bas !!

IMG_4870.jpgGâteau courge/avocat/noix

Pour un gros gâteau (16 personnes) … ou de quoi se régaler toute la semaine en le conditionnant pour !

Ce gâteau est une déclinaison de celui que vous trouverez dans la revue n°6 de « Mon alimentation saine et joyeuse ». 

Il est un peu plus compliqué à mettre en œuvre mais notez que c’est quand même d’une extrême simplicité. 

Les ingrédients sont ceux que j’avais sous la main à force de ne consommer que de cette manière… ce qui vous arrivera forcément un jour si vous arrêtez d’acheter des produits raffinés et que vous remplacez par des ingrédients sains et complets (bio s’ils sont complets)

C’est bon pour la santé: dans un premier temps cela permet de découvrir d’autres goûts des saveurs et textures différentes. Petit à petit vous aurez envie de tester, et d’élaborer vos recettes vous-même … puis de les partager ! C’est le but … 

Mon petit leitmotiv « Partageons ce qui est bon ! »

Continue reading

Mapeur et Senti

Ma peur, mes compagnons, Je vous présente aujourd’hui les deux compagnons qui partagent ma vie depuis un temps dont j’ai oublié la longueur.

Mapeur et Senti. Il vous faudra vous en faire une idée… car je les transporte bien cachés au fond de moi. Ils craignent un peu la lumière. Là juste à côté j’ai fait un petit dessin qui ne ressemble à rien. 

J’ai vraiment envie de vous parler d’eux en détail parce-qu’ils m’ont réservé une belle surprise récemment et je trouve joli de partager ce qu’on a vécu lorsqu’on en tire quelque chose de positif. 

Mapeur est toute petite. Je ne pense pas très souvent à elle, parce-que je sais qu’elle est toujours là, et qu’elle se débrouille très bien toute seule. 

Elle est un peu espiègle et pointe le bout de son nez quand elle le décide; alors je l’accueille avec plus ou moins de patience, d’agacement, parfois un peu de bienveillance. Rarement… car je suis le plus souvent fatiguée d’avance de la voir me faire ses surprises – elle arrive au moment ou je m’y attends le moins ( sinon ce ne serait pas une surprise hein … ) et de fait c’est le moment ou je ne peux pas forcément prendre soin d’elle. 

Résultat on communique super mal … je m’aperçois qu’elle est là alors qu’elle est déjà bien campée sur ses deux longues pattes maigrichonnes avec ses gros yeux tout ronds, et qu’elle me dévisage jusqu’à ce que je dise quelque chose. 

C’est toujours le même scénario …. et c’est souvent une catastrophe. 

Il suffit que je fasse mine de l’ignorer parce-que je suis réellement occupée, voir pré occupée par quelque chose pour qu’elle se renfrogne, et qu’elle commence à « grincher », puis petit à petit elle monte le ton. Elle enfle, elle se fait plus présente, et je m’aperçois alors qu’elle prends le dessus et que je n’arrive plus à croiser son regard. Et voilà, c’est trop tard. Il est arrivé qu’elle se mette à hurler et je peux vous dire que les hurlements de Mapeur n’ont rien d’agréable.  Continue reading

3 – Petite histoire pour réfléchir …

IMG_4492.jpgUn jour, un homme aborde le grand philosophe Socrate et lui dit :
« Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur un de tes amis ?
Socrate l’arrête aussitôt :
– Avant que tu me le dises, j’aimerais savoir si tu as vérifié ce que tu veux me dire ?
L’homme répond :
– Non. On me l’a seulement raconté…

Socrate entend et continue :                                                                                                            Tu ne sais pas si c’est la vérité et tu l’as entendu – mais peux-tu me dire si ce dont tu veux m’entretenir au sujet de mon ami est une chose de bien ?
– Bien au contraire, ce n’est absolument pas une chose de bien !

Avec la même bienveillante écoute Socrate enchaine : 
Tu ne sais pas si ce que tu as entendu est la vérité et ça n’est pas une chose de bien – mais crois-tu qu’il soit utile de me rapporter ce que tu viens d’apprendre sur mon ami
– Non. Pas vraiment.

Socrate termine la conversation : Peux-tu m’indiquer pourquoi tu veux me raconter quelque chose dont tu ne sais pas si c’est la vérité, qui est peut-être négatif et qui n’a pas d’intérêt ?

Jeûne sec épisode 1

J – 1 49702455_2033587380059822_2972728985059852288_n.jpg
.
.

Une fin de semaine comme les autres … ou presque ! C’est la fête pour mon organisme que je prépare depuis lundi à cette merveilleuse période de jeûne sec.
Vos nombreuses questions me font entrevoir la nécessité de partager un peu plus ce qui concerne la pratique !
Aujourd’hui je m’alimente exclusivement de végétaux comme hier … en privilégiant ce beau jus vert (épinards, céleri, persil, gingembre, curcuma, citron vert) !
J’ai dans ma besace quelques amandes trempées, un avocat et le reste de la tarte aux poireaux d’hier soir (dont le fond était fait avec la pulpe restant de mes jus additionnée de poudre d’amande, graines de chia et d’un peu de lait végétal).

50045966_2033587436726483_8032569857000079360_n.jpgTout cela me permettra de me restaurer entre les cours : vendredi chargé avec 7 cours de 45 à 60 minutes dont 2 cardio.

Je vous tiens au courant … je partagerais mes sensations chaque jour ce qui me donnera l’occasion de les observer de plus près ce qui n’est pas le cas d’habitude !
Je jubile … C’est mon tout premier jeûne sec mais j’ai depuis longtemps envie de vivre cette pratique. Je vais l’adapter à mes sensations et tenter une phase de 48h pour commencer. Je noterais mon poids en fin de jeûne : masse grasse, masse maigre, masse hydrique.

Continuez à poser vos questions ici ou en MP !
Le dossier s’enrichît et promet une revue de février très documentée en plus d’une marche à suivre étape par étape pour vous faire une idée personnelle de cette formidable expérience !

Continue reading

INTERSAISON

30848770_1973061102914421_872289966230792304_o

L’intersaison approche !
 
Comme convenu je vous en informe suffisamment tôt pour que vous puissiez vous organiser et vivre ce SHIATSU sans stress de planning.
 
Qu’est-ce que l’intersaison ?
 
En médecine chinoise l’année est divisée en 5 saisons : le printemps, l’été, l’automne, l’hiver et
 
l’intersaison… qu’on retrouve entre chacune d’elle.
 
Comme tout est Yin et Yang, l’intersaison se glisse d’une saison à l’autre de manière lente et harmonieuse. Chacun des organes est lui aussi régit par le même principe du yin et du yang. Comme tout l’univers.
 
Ainsi l’intersaison commence un peu avant l’éclosion de la saison qu’elle précède, car il s’agit bien d’éclosion. En recevant un shiatsu durant cette période vous avez l’assurance d’un diagnostic plus pointu puisqu’aucun des organes n’est plus en plénitude qu’un autre si votre énergie circule harmonieusement.
 
Ce shiatsu sera donc « d’entretient » et je me réjouis de vous revoir en bonne santé seulement 4 fois dans l’année pour faire un état des lieux ensemble.
 
Si votre énergie ne circulait pas tout à fait harmonieusement alors il est bien plus simple de le diagnostiquer durant cette période, vous le comprenez … puisqu’un ou plusieurs organes peuvent se révéler en plénitude ou en vide prouvant un déséquilibre qui peut être dû à de nombreux facteurs (climats, émotions, alimentation, etc …)
 
Mon rôle sera de vous mettre à l’aise pour évaluer ensemble ce qui peut provoquer ce déséquilibre au travers d’un questionnaire que nous parcourerons verbalement ensemble.
 
La séance de « pression avec les doigts » proprement dite pourra alors commencer dans une tenue décontractée, une lumière tamisée et une ambiance musicale prêtant à la méditation.
 
Il est possible qu’à l’issue de cette séance il soit nécessaire de valider la bonne circulation de l’énergie, avec une ou plusieurs autres séances.
 
Notez que vous êtes totalement libre de choisir cette période : un SHIATSU est de toute manière un moment de bien-être. Le SHIATSU THÉRAPEUTIQUE est un plus dans lequel nous trouvons ma collègue Virginie et moi-même une merveilleuse façon de vous aider à retrouver une bonne santé globale.
 
Physiquement, psychologiquement et émotionnellement.
 
Le printemps commencera le 4 février … êtes vous prêt à l’accueillir ?
 
Pour plus de sécurité vous pouvez réserver votre séance ici :

2 – Petite histoire de café 😉

21106852_10212601990516888_656294485099121697_n.jpgUn groupe de diplômés universitaires qui poursuivaient chacun une carrière très brillante et prospère, partent un beau jour rendre visite à leur vieux professeur d’université.

Très vite, la conversation tourne autour du stress au travail et dans la vie, dont se plaignent amèrement les visiteurs.

Voulant leur offrir du café, le professeur se rend dans la cuisine et revient avec une cafetière et une grande variété de tasses : en porcelaine, en plastique, en verre et en cristal. Certaines d’entre elles sont d’un design ordinaire, d’autres plus originales ou raffinées.

Le professeur leur demande de se servir eux-mêmes le café.

Lorsque tous les étudiants ont leur tasse de café bien en main, le professeur leur dit :

« Observez : vous avez tous choisi les tasses les plus dispendieuses, laissant de côté, celles qui sont les plus ordinaires, et qui n’ont aucune valeur visible.

Malgré le fait qu’il est normal de vouloir ce qu’il y a de mieux pour vous-même, ce choix est la source de vos problèmes et de votre stress. Il est évident que la tasse elle-même n’ajoute aucune qualité à la saveur de votre café. En général, c’est une dépense inutile et parfois cela cache ce que l’on boit. Ce que vous vouliez vraiment c’était du café, pas la tasse, mais consciemment vous avez choisi les plus belles tasses… puis vous avez aussitôt vérifié la tasse des uns et des autres.

Considérez ceci : la Vie est le café, les emplois, l’argent et la position sociale sont les tasses. La tasse que nous possédons ne peut définir, ni changer la qualité de la vie que nous désirons vivre ou que nous vivons.

Parfois, en nous concentrant seulement sur la tasse, nous oublions de savourer le café. Savourez le café …pas  seulement la tasse ! »

Les gens les plus heureux ne possèdent pas toujours ce qu’il y a de mieux dans la vie. Cependant, ils jouissent de tout ce qu’ils possèdent et ceci sans envie et sans jalousie.

Vivez avec simplicité. Aimez avec générosité. »

Prenez soin de vous !

A bientôt

2 – Très courte histoire de bol😊

300020_2271468718372_430070347_nUn mendiant arrive à la porte principale du palais de l’empereur. Il est laid, triste, mal en point, sent mauvais et ne semble posséder que son bol. 

Il dit aux gens de la maison qu’il met l’empereur au défi de remplir ce bol. L’empereur qui entend la conversation accourt et s’approche du mendiant et lui dit sans précaution : « C’est ridicule, je suis très riche, je vais remplir ton bol sans problème ».

Il envoie un serviteur chercher des bijoux, de l’or… et observe que tandis qu’il les place dans le bol, ceux-ci disparaissent, s’évanouissent immédiatement. L’empereur se saisit d’autres joyaux, de barres d’or et d’argent, de lingots et à chaque fois, … ils disparaissent. Il y jette alors rageusement, de l’encens, de l’ambre, des épices et des pierres précieuses – jusqu’à ce qu’il ne lui reste plus rien.

     – Mais comment cela est-il possible … qu’est-ce que ce bol ? demande alors l’empereur démuni au mendiant.

     – Ce bol, … répond le mendiant, est l’esprit .