Archive

Category Archives for "Solidarité"

« On peut allumer des dizaines de bougies à partir d’une seule sans en abréger la vie. On ne diminue pas le bonheur en le partageant. »

559834_10200180550748657_1600359419_nLe temps passe inexorablement …

Et je partage ma joie avec vous : ce mois de novembre est  riche de changements pour moi – annonciateurs à n’en pas douter une grande activité !

J’ai en effet pris la décision de quitter un de mes lieux de travail et de recentrer mon activité sur ce qui me nourrit de manière plus harmonieuse en tenant réellement compte de mes émotions, de mes envies, de ce qui me motive dans la vie. 

Il n’a pas été facile de prendre cette décision de manière effective mais elle est la suite logique de 7 mois de réflexion parfois douloureuse. 

Il en résulte pour moi une grande légèreté d’être, et la perspective du temps libéré pour enfin être efficace dans la construction de ce qui me tient à coeur depuis longtemps déjà : pouvoir utiliser mes diverses compétences en les rassemblant en un seul et même exercice. 

Educatrice sportive et praticienne de Shiatsu Masunaga, je dissociais encore  beaucoup les 2 activités jusqu’à présent.

La parution du mensuel (« Mon alimentation saine et joyeuse ») fin Août , m’a permise de poser sur le papier les enjeux d’une prise en charge globale du bien-être et de la santé des gens que j’accompagnais jusqu’alors en coaching « sportif ». 

Je parle dans ce mensuel d’alimentation bien sûr, mais surtout du lien entre ce que nous vivons et la manière dont nous le vivons d’une part  et la médecine traditionnelle chinoise (mtc) d’autre part. Il y est donc question de se nourrir physiquement, intellectuellement, émotionnellement…spirituellement.

Continue reading

Alimentation et bien-être grâce aux principes de la médecine chinoise

Educatrice sportive et praticienne de Shiatsu Masunaga j’associe l’alimentation et les principes de la médecine traditionnelle chinoise pour mon bien – être. 

« Bien être » c’est construire sa bonne santé d’un point de vue global : physiquement, émotionnellement, psychologiquement et spirituellement.

En médecine chinoise tout est lié, et tout est fait pour éviter de tomber malade. 

La maladie est le symptôme d’un déséquilibre : dans la revue qui vient de naître (mon alimentation saine et joyeuse), je vous parle de mouvement, autrement dit je vous invite à bouger en vous proposant du texte et de l’image, par le biais de vidéos dont les abonnés sont les seuls à pouvoir bénéficier. Il n’est pas nécessaire de bouger avec frénésie pour se sentir vivre. Dans une époque ou tout va très vite, et ou le temps semble raccourcir, j’aime penser que chaque minute passée à l’écoute de mes besoins est du temps gagné et non une perte de temps. Je m’emploie à être tout les jours centrée sur mes réels besoins – quelques minutes suffisent.

En vous proposant des recettes je vous informe sur le budget à y consacrer, l’impact sur votre ligne, votre silhouette, et le lien direct avec la médecine chinoise. Je me réfère pour cela au cycle des saisons notamment, aux 5 éléments et à leur influence les uns sur les autres. Tout est lié. On ne peut construire une maison solide sur des fondations en carton, et quand les fondations sont solides il est indispensable de soigner la qualité de la construction en veillant à choisir les bons matériaux. Il est aussi important de savoir ou l’on veut construire sa maison, et comment on souhaite l’habiter, la décorer, la vivre …  tout ce qui permet d’harmoniser la circulation de  l’énergie. 

En vous abonnant à ce mensuel vous avez l’assurance d’apprendre à votre rythme pourquoi la consommation et l’association de certains aliments plutôt que d’autre est bénéfique à votre épanouissement physique – pourquoi certaines associations sont nocives voir toxiques pour votre organisme, et comment en choisissant de varier votre alimentation vous vous sentez plus léger, plus dynamique.

La manière de se  nourrir impacte  le moral. 

Composer et/ou partager votre repas influe aussi sur votre état d’esprit général.

Il est important de cultiver son bien – être émotionnel par de petites actions quotidiennes simples ! Les mettre en place sans perte de temps est possible.

Grâce aux principes de la médecine chinoise il est possible de perdre et de se débarrasser durablement de kilos de graisse superflue sans régime restrictif d’un point de vue calorique. Il suffit d’apprendre à le faire, sans poudre de perlimpinpin, sans pilule miracle, sans mensonge. Le bon sens m’a souvent guidée dans mes choix et j’ai trouvé un écho à mes suppositions en me formant : je ne vous partage que ce qui est validé depuis des millénaires et/ou confirmé par la science lorsqu’elle est détachée des objectifs de profits.

Je fais appel au bon sens commun pour cultiver ou retrouver énergie et joie de vivre. 

Grace à cette hygiène de vie, sans contrainte particulière à part celle de m’engager – j’ai chaque jour un peu plus envie d’être de moi-même, et de partager mon dynamisme et ma compassion pour la vie en général, avec mes proches. 

S’alimenter … c’est choisir de nourrir son corps et son esprit. 

Vous trouverez une description complète du contenu de ma revue en cliquant sur le lien qui suit  et si vous êtes convaincu vous descendrez au bas de la page et pourrez bénéficier de l’offre de lancement – sans engagement de durée ! 

J’espère  vous convaincre que cultiver votre bonne santé ou ré-apprendre à le faire est la chose la plus importante à faire aujourd’hui pour pouvoir profiter de la vie dans son entièreté ! Prenez soin de vous :

http://mangecomtuvis.fr/product/mangecomtuvis-mon-alimentation-saine-et-joyeuse/

 

Mon panier de l’Avent (fin)

Le reconnaissez-vous ?

C’est mon panier de l’Avent ! Et Georges est assis dedans, ce qui signifie que j’en ai offert le contenu. J’avoue que j’ai triché parce-que j’ai pensé à une personne en particuliers pendant toute la période de l’Avent en me disant que c’était à ce Monsieur-là que j’aimerais donner mon panier. Parce-que je le croise une fois par 15 aine au moins, très près de mon lieu de travail, quand je décide de sortir chercher un petit supplément à ma gamelle. Il est toujours au même endroit et je crois que je n’avais jamais croisé son regard jusqu’à ce mardi. J’ai pensé en y allant aujourd’hui, à tout ce que j’avais pu entendre, échanger, imaginer à propos de ce moment-là. Mais je n’avais pas d’angoisse. Je lui ai dit que c’était lui que je venais voir – il n’a absolument pas semblé surpris – et puis je lui ai expliqué ce que c’était que ce panier et j’ai osé lui dire que j’avais précisément pensé à lui à chaque fois que j’avais déposé une petite chose dedans. J’ai pu lui dire que j’aurais sincèrement préféré qu’il ne soit pas là aujourd’hui… il m’a remercié, …mais que j’avais été drôlement embêtée avec mon sac s’il n’avait pas été au rendez-vous. Il a rit. Je lui ai demandé s’il pourrait le transporter parce-qu’il était finalement très lourd, et puis j’ai sorti le petit pochon en kraft qui m’avait été remis par un participant de mes cours. spécialement pour lui. Je lui ai dit que je ne savais pas ce qu’il y avait dedans parce-que je ne l’ai surtout pas ouvert. C’était comme un 2 ème cadeau très précieux – à ouvrir au plus vite puisque je savais qu’il allait lui tenir chaud. Il a souri. Et puis je lui ai dit que je ne connaissait pas sa vie alors j’espérais juste qu’il pourrait faire cuire et chauffer certains des produits qui étaient dans le « panier », dont une boite de céréales, remise par une autre personne qui suit mes cours. Il pourra faire cuire et chauffer😌 Il m’a dit : « Merci, au revoir madame, … et bonne année ! » Pas simple… J’ai fais ce que j’ai pu.