Ma santé … à quel prix ?

Ma santé à quel prix ?

Aujourd’hui j‘ai reçu plusieurs questions dont celle de Véronique qui m’a, une fois de plus fait réfléchir sur ma manière de consommer.
Je vous parle beaucoup de santé puisque c’est pour la construire harmonieusement que je vous propose de suivre quelques conseils, souvent de simple bon sens.
Il n’en demeure pas moins que certains aliments au demeurant fantastiques d’un point de vue nutritionnels, sont introuvables à moins de vivre à proximité de magasin plus ou moins spécialisés.
Ce qui m’amène à me demander s’il est bien raisonnable de les consommer alors que pour les acheminer jusqu’à mon garde manger il faut avoir recours à différentes énergies pas vraiment respectueuses de l’environnement.
Suis-je prête à me passer de grenade, de noix du Brésil, de quinoa, d’orange et de citron ?
Impossible de répondre oui en bloc. Je devrais.
Il m’est par contre tout à fait imaginable de réfléchir là-dessus pour m’orienter peu à peu vers cette alimentation raisonnée dont je parle systématiquement et de revoir l’ordre de mes priorités.
Oui, je veux être en bonne santé.
Oui, j’ai besoin de certains nutriments pour préserver mon capital étant donné l’intensité de mon activité physique
Oui, je peux réduire la diversité de ma consommation en y réfléchissant posément
Oui, j’ai la possibilité d’éviter de me procurer des produits dont l’acheminement jusqu’à mon assiette ne nécessitera pas l’utilisation d’énergie fossile entre autre …

J’en viens donc à la question de véronique : Le jus de grenade … en bouteille ou en brique ?
J’ai envie de dire qu’à partir du monde ou tu achètes du jus de grenade … tu impactes déjà ton environnement (étant donné ton lieu de vie)
S’il est bio, il est conditionné pour perdre un minimum de vertus qu’il soit en brique ou en bouteille de verre.
Mais si tu le peux, je pense qu’il est préférable de choisir le verre qui préservera d’avantage la fraîcheur du produit tout en étant un emballage sans danger. Entièrement composé d’éléments naturels et ne répand pas de produit chimique dans l’environnement. Et puis c’est le seul emballage réutilisable à l’infini et qui ne se dégrade pas quand si tu peux en plus changer le produit qu’il contient.

L’idéal comme tu le proposais (d’une certaine façon avec ta 2 ème question), serait bien entendu de pouvoir le faire toi-même avec un extracteur (en profitant des fruits de ton jardin) 😉

Solange
 

Maman de 4 enfants... bientôt grand-mère ;-) Violoncelliste, praticienne de shiatsu, coach sportif, triathlète, marathonienne intolérante au gluten et végétarienne. Je vis en cultivant ma singularité sans concession mais avec une réelle et sincère envie de partager ce qui est bon - c'est ce qui me donne la fabuleuse énergie qui m'habite. Partager, manger, bouger, méditer, être soin-même en conscience. https://www.facebook.com/SMB-coach-Mangecomtuvis-913569895394915/?ref=bookmarks

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

%d blogueurs aiment cette page :