fbpx

[J’ai déjà essayé tellement de choses !]

[J’ai déjà essayé tellement de choses !] « Ça » ne tourne pas rond. Depuis plusieurs mois, quelques années. On en perd la mémoire. Au début les sensations sont gênantes sans gravité – et petit à petit les signaux s’ accentuent, se cristallisent et le moral commence à en prendre un sérieux coup. 👉🏾Le parcoursPoursuivre la lecture de « [J’ai déjà essayé tellement de choses !] »

Un article à retrouver sur FéminiBio

  Cliquez ici 👇🏾 https://www.femininbio.com/sante-bien-etre/actualites-nouveautes/prendre-soin-corps-esprit-shiatsu-raconte-praticienne-99526?fbclid=IwAR3hE7gZVOmzAD_BlBG21Yx4IRygwWrQzhe3JeeS0njeTqRZj020qpQxltU

LAIT D’OR

J’avais déjà partagé cette recette … j’en prépare périodiquement puis j’oublie … J’aime beaucoup cette boisson qui fait de nouveau partie de ma routine. Je la sirote le soir après avoir récapitulé tout ce qui a été merveilleux dans les dernières 24h. Il y a toujours quelque chose de merveilleux. Le simple fait de boirePoursuivre la lecture de « LAIT D’OR »

Yoga vinyasa 50 minutes

Créer de l’espace entre la perception et l’interprétation … ancrage. Il s’agir de ma pratique de ce vendredi 20 mars. Je l’ai simplement filmée et j’ai ajouté ensuite la voix off  pour vous guider dans votre pratique.

Reconditionnement physique

Nous vivons dans un monde ou stress, charge mentale, fatigue, surmenage, burn-out sont devenus des termes courants. Ces notions associées à des symptômes de déséquilibre énergétique (mal de dos, céphalées, troubles de l’alimentation ou du sommeil, fatigue chronique, déprime, etc…) ne sont pas une fatalité. Je peux vous aider.

Bien-être vendredi midi dans une grande entreprise.

2 cours le vendredi midi, auxquels il a bien fallu donner un nom. Le contenu en est simple : 1h30 de bien-être dans une grande entreprise. Les personnes présentes manifestent toutes un immense besoin de prise en charge physique, et morale. Pour la plupart atteintes de pathologies dues à leur tâches quotidiennes – elles viennentPoursuivre la lecture de « Bien-être vendredi midi dans une grande entreprise. »

J’ai l’intention de respirer

« M. Edmond : Alors rien… j’en ai assez je m’asphyxie. Tu saisis je m’asphyxie. Mme Raymonde : A Toulon y d’l’air puisqu’il y a la mer – tu respireras mieux ! M. Edmond : Partout ou on ira ça sentira l’pourrit.