Kombucha

Je n’ai pas encore partagé au sujet du kombucha.

Vous trouverez des informations précises sur les bienfaits de la consommation de cette merveilleuse boisson en circulant sur internet.

C’est globalement un bouillon de culture 😅contenant des probiotiques, des enzymes, acides aminés, sels minéraux, de l’acide malique (comme dans la pomme) etc…

Allié détox, il aide à la digestion, réduit le stress oxydatif, ré équilibre la flore intestinale, et de fait booste le système immunitaire. Il me ravi les papilles et me donne la joie de consommer une boisson « faite-maison » !

SI VOUS AVEZ DES PROBLÈMES INTESTINAUX AVÉRÉS DEMANDEZ CONSEILS À VOTRE MÉDECIN AVNT D’EN CONSOMMER.

Sa saveur est proche de celle du cidre, avec un arrière goût de vinaigre … ce qui peut être déroutant mais que j’apprécie moi, particulièrement.

fullsizeoutput_fd8.jpeg

Nous en consommons essentiellement l’été, comme le kéfir que je n’ai d’ailleurs pas remis en fermentation cette année.

Le kombucha est une boisson fermentée à base de thé et de sucre.

Le procédé de fermentation est rendu possible par la présence d’une souche … une mère qui ressemble à un gros champignon à l’aspect visqueux mais qui ne l’est pas du tout.

On dirait plutôt du caoutchouc.

fullsizeoutput_fde

J’utilise du thé vert ou noir, du sucre de coco, du sucre complet en espérant pouvoir consommer un peu du miel de ma ruche l’an prochain.

Il est nécessaire d’avoir une mère de kombucha : la mienne se reproduit très vite – je la soigne 😍 : je peux en donner (l’envoyer) avec plaisir si vous prenez contact !

IMG_8396

Pour 2 litres de kombucha il faudra :

Un récipient d’une contenance supérieure à 2 litres

130 g de sucre quel qu’il soit … c’est à dire grosso modo 70 g par litre.

2 litres de thé vert ou noir refroidit pour ne pas bruler la mère.

Rincez la mère et débarrassez-là des petites imperfections qui ont pu se développer lors de la précédente fermentation (la chose est vivante 😉 )

Faîtes fondre le sucre dans le thé infusé encore chaud et laissez -le mélange refroidir.

Quand il est froid versez-le thé dans le récipient et ajoutez la mère face brillante et propre sur le dessus !

Il est toujours préférable de laisser un peu du liquide de la précédente fermentation dans le bocal pour permettre à la suivante de démarrer rapidement.

Les premières fois la mère fait son travail quand même, mais c’est un peu plus long.

Ensuite il faudra compter une dizaine de jours (maximum) pour récolter la délicieuse boisson.

Je la laisse opérer une deuxième fermentation (24/48h) à température ambiante en ajoutant de petits morceaux de fruits ou de racine de gingembre-  avant de la placer au réfrigérateur.

Conservée dans des bouteilles hermétiquement fermées ensuite la boisson est

légèrement pétillante : idéale l’été !

fullsizeoutput_fe2

Solange
 

Maman de 4 enfants... bientôt grand-mère ;-) Violoncelliste, praticienne de shiatsu, coach sportif, triathlète, marathonienne intolérante au gluten et végétarienne. Je vis en cultivant ma singularité sans concession mais avec une réelle et sincère envie de partager ce qui est bon - c'est ce qui me donne la fabuleuse énergie qui m'habite. Partager, manger, bouger, méditer, être soin-même en conscience. https://www.facebook.com/SMB-coach-Mangecomtuvis-913569895394915/?ref=bookmarks

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

%d blogueurs aiment cette page :