Shiatsu pour enfants et adolescents

stock-photo-portrait-of-preschooler-girl-having-a-headache-326115887.jpg

 

Le monde est fou, fou, fou … c’est immanquablement la phrase qui ponctue mes fins de journées de consultations en Shiatsu. 

J’accueille un public varié, mais force est de constater que les adultes sont de plus en plus souvent accompagnés d’adolescents ou de très jeunes enfants. 

Nous sommes mercredi et j’ai aujourd’hui encore la belle mission de recevoir et accompagner certains d’entre eux. 

J’aurais aimé pouvoir le faire avec la légèreté qui caractérisait mes cours de violoncelle … mais la page est tournée et le jeune public qui me fait confiance est désormais ouvertement en demande d’une autre écoute.

stock-photo-young-girl-at-window-in-partial-silhouette-hands-pressed-against-window-pensive-or-wanting-out-189988664.jpg

Les consultations s’adressent à des enfants nerveux, angoissées, hyper – actifs ou manifestant des troubles de l’attention, dans tous les cas … une sensibilité particulièrement exacerbée. C’est le signe d’un déséquilibre qui bien souvent amorce le cercle vicieux du mal-être plus global et d’autres symptômes physiques ou physiologiques  (eczéma, énurésie nocturne par exemple)

N’étant pas en mesure d’agir en conscience sur leurs émotions (on sait combien c’est difficile pour un adulte) les enfants les vivent sans fard à 100% en laissant parler leur corps pour les exprimer; c’est tout simplement parce-que leur cerveau n’est pas mûr pour gérer les choses autrement. 

L’amygdale ne sait pas encore faire son travail correctement et les émotions arrivent à l’état brute dans le cortex. C’est ce qui provoque les grosses colères vers deux ans. Après quatre ou cinq ans cette gestion tend naturellement à s’harmoniser : l’amygdale est mature.

Mais certains enfants sont hypersensibles et manifestent leur souffrance en marginalisant leur comportement – intime et/ou relationnel.

stock-photo-boy-shouts-covered-his-face-with-his-hands-stressed-child-domestic-family-violence-and-aggression-772801951.jpg

Par la voie énergétique – la pratique du Shiatsu – permet de canaliser, d’apprivoiser ces émotions sans les entraver. En effet, l’enfant sait très bien pour le vivre au quotidien qu’il ne peut/doit pas laisser s’exprimer toutes ses émotions. On lui apprend à ne laisser émerger que celles qui sont en adéquation avec certains codes normés (en fonction de l’âge, du sexe, du milieu etc…) 

Dans la pratique j’amène les enfants a accepter de vivre en conscience ces émotions, à les apprivoiser et à les considérer comme la part positive de ce qui les rend singuliers. Mon rôle est avant tout de dédramatiser sans banaliser. 

Je pars du principe que le déséquilibre est passager – causé par un évènement plus ou moins traumatisant qui met la compréhension de l’enfant sous pression. 

Il peut s’agir d’un accident de la vie domestique, d’une situation survenue dans la cours de récréation, de la projection d’un examen médical – ou de bien d’autres expériences difficiles à intégrer, digérer, …vivre. La séance consiste a prendre conscience ensemble de la réversibilité des sensations de l’enfant.

Le ressenti reste … ces conséquences sont évolutives.

stock-photo-photo-of-young-doctor-hand-on-the-childs-hand-255894823.jpg

OUI ce que tu vis est inconfortable – il s’est passé quelque chose – et avec ça on va construire ensemble autre chose qui te conviendra pour que ça ne soit plus inconfortable. 

J’utilise souvent l’image du puzzle. Avec les adultes aussi. 

thumb16-1.jpg

Concrètement le c’est le parent qui prend rendez-vous par téléphone. 

Il m’indique la raison de son appel, les manifestations de déséquilibre de son enfant, ce qui a déjà été entrepris dans le but de l’aider, etc… 

Je reçois ensuite l’enfant et son parent. Nous refaisons un bilan à trois (enfant, parent et moi) sur l’état général de l’enfant et les troubles inhérents à cet état, puis je leur explique ce qu’est le shiatsu et comment la séance va se dérouler. 

Ce moment est crucial : il faut que le parent soit présent et rassuré – l’enfant est bien souvent très curieux et confiant. Il pose les questions auxquelles je réponds simplement et avec un grand plaisir. 

Les pièces du puzzle sont enfin sur la table et tout est imaginable.

stock-photo-pieces-of-a-puzzle-305076497.jpg

La pratique proprement dite peut commencer : L’enfant est allongé sur le futon dans des vêtements confortables (il y a dans le cabinet un petit espace ou il peut se changer tranquillement seul s’il le désire) et je suis totalement centrée sur son bien être. 

Il arrive qu’il garde les yeux grands ouverts au début de la séance, comme pour profiter de chaque respiration, parfois regard tourné vers l’adulte accompagnant, parfois observateur de ce que je fais. La plupart du temps il s’apaise rapidement et s’endort. 

Enfin … il lâche prise. C’est tellement difficile aussi pour lui !

Mes pressions sont adaptées à sa taille, son poids et ce que me dictent mes mains, mon souffle et le sien.

Il est tout à fait possible de le laisser dormir un petit moment paisiblement avant de clore la séance. Quel que soit son âge.

A travers le Shiatsu l’enfant prend conscience de son schéma corporel, de ses émotions, et de son ressenti afin de mieux les gérer.

Les effets se font sentir dès la première séance.

Pour terminer nous prenons le temps d’échanger au sujet de la séance ou du sujet qui occupe l’esprit de l’enfant à ce moment-là. Je lui indique ensuite qu’il est libre de dire si quelque chose ne lui a pas plut – maintenant ou plus tard avec ses parents.

Les pièces du puzzle ont commencé à s’agencer pour former un  paysage et nous sommes 3 à participer à son élaboration. C’est l’enfant qui guide et nous ouvre les yeux en verbalisant. Certaines pièces ne serviront pas cette fois, d’autres changeront de place pour préciser le tableau en fonction de ce qui est important pour l’enfant.

thumb16.jpg

Les effets bénéfiques du shiatsu de l’enfant ou de l’adolescent peuvent être multiples et propres aux différents âges : 

  • gestion des émotions et réduction des tensions physiques, émotionnelles et psychiques (peur, angoisse, colère, tristesse, anxiété, terreurs nocturnes etc…)
  • canalisation des tempéraments hyperactifs, aide à la concentration, à la mémorisation
  • renforcement des défenses immunitaires
  • aide à l’endormissent
  • atténuation des troubles digestifs
  • gestions des tensions musculaires (durant la poussée de croissance de l’adolescence)
  • acceptation des modifications corporelles à l’adolescence 
  • gestion de la fatigue due à la croissance autant qu’aux études 
  • réduction de stress en période d’examen

 

En travaillant sur le système nerveux parasympathique, les séances régulières de shiatsu vont apaiser les manifestations de déséquilibres et accompagner l’enfant dans son cheminement personnel. 

Tokujiro Namikoshi le disait : “Le coeur du shiatsu est comme l’amour maternel; la pression sur le corps stimule la source de la vie.”

 

 

Il va sans dire qu’en aucun cas le shiatsu ne se substitue à la consultation d’un pédiatre ou d’un médecin généraliste en cas de besoin.

stock-photo-lonely-teddy-bear-on-the-road-295950872.jpg

 

Vous trouverez une grille tarifaire et la possibilité de réserver vos séances sur la même page en cliquant sur la photo ci-dessous :

stock-photo-baby-at-therapist-physio-healing-massage-wellness-and-spa-for-the-body-shiatsu-relaxing-for-kids-698288998

https://mangecomtuvis.fr/tarifs-2018/

 

Séance enfant : 44€ ou forfait 6 séances 240 €

Solange
 

Maman de 4 enfants... bientôt grand-mère ;-) Violoncelliste, praticienne de shiatsu, coach sportif, triathlète, marathonienne intolérante au gluten et végétarienne. Je vis en cultivant ma singularité sans concession mais avec une réelle et sincère envie de partager ce qui est bon - c'est ce qui me donne la fabuleuse énergie qui m'habite. Partager, manger, bouger, méditer, être soin-même en conscience. https://www.facebook.com/SMB-coach-Mangecomtuvis-913569895394915/?ref=bookmarks

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

%d blogueurs aiment cette page :